Une bien triste nouvelle...

Une bien triste nouvelle... - Alana Tabb

Claudine est comptable à mon bureau, et nous nous connaissons depuis 14 ans. À mon avis, elle est âgée d'au moins 60 ans, puisque personne ne sait vraiment son âge véritable. C'est un véritable ange pour tous et chacun ici. Et une femme qui sait tout faire, que ce soit cuisiner, bricoler, et même rénover, jouer du piano ou écrire sans faute. Elle est toujours prête à aider et d'une grande générosité. Elle est veuve depuis bien avant que je la connaisse et sans enfant. L'année dernière, alors qu'elle était encore dans les rénovations, son passe-temps préféré, elle a rencontré, dans un magasin de portes et fenetres Saint-eustache, Normand, un charpentier-menuisier de 10 ans son cadet environ et ça a été le coup de foudre entre eux. On peut vraiment dire qu'elle est encore plus radieuse depuis leur rencontre. Mais voilà, la semaine dernière, elle est arrivée au bureau, après avoir pris 3 jours de congé avec les yeux rougis et très silencieuse. Les rumeurs allaient bon train, évidemment, car c'est un bureau principalement de femmes. Mais même les hommes s'inquiétaient d'elle, car elle est adorée de tous. On a supposé que la lune de miel entre elle et son prince charmant avait connu un triste dénouement. Personne n'osait la questionner, mais nous étions aux petits soins avec elle. Finalement, voyant notre inquiétude collective, elle s'est confiée à une amie et lui a demandé de raconter ce qui lui arrivait aux autres, car elle, elle n'en avait pas la force. Son nouvel amoureux avait développé un cancer colorectal et elle s'inquiétait beaucoup du pronostic. Je suis allé la voir et lui ai raconté que mon grand-père avait survécu pendant 14 ans après son diagnostic de ce type de cancer. Ce que je ne lui ai pas dit, elle n'avait besoin de le savoir, c'est que mon père et mon frère sont décédés du cancer, donc, et que je connais bien les statistiques à ce sujet. 2 Canadiens sur 5 seront atteints de cancer au cours de leur vie et 1 sur 4 en mourra. Malgré tout ça, plusieurs auront une relative bonne qualité de vie malgré le diagnostic et il ne faut pas baisser les bras. Claudine ne manquera pas de support, cette épreuve à resserrer les liens entre elles, notre ange et toute la grande famille que nous formons au travail. Courage ma belle, on est là pour toi ...